5 décembre 2022

Instrument de musique africain, quels sont-ils ?

L’existence des instruments de musique remonte aux périodes préhistoriques. À l’instar de la flûte à bec, du piano, de la guitare ou même de l’harmonica appartenant respectivement à l’Europe et l’Amérique latine, L’Afrique noire dispose elle aussi d’instruments de musique dont voici quelques-uns !

La kora

La kora est un instrument typiquement africain. Elle est une harpe-luth originaire de l’Afrique de l’Ouest, appartenant à la famille des instruments à cordes. Cet instrument est composé d’une peau de vache ou de chèvre. La légende raconte que la première kora était l’instrument de musique personnel d’un génie femelle qui vivait dans les grottes de Missiriko en terre malienne.

kora

Pourtant, les traditions de ce pays revendiquent l’utilisation de la kora par les griots. Ces derniers parlent et chantent tout en jouant des cantiques élaborés. Il faut aussi dire que l’art de jouer la kora est transmis de père en fils de génération en génération. Le son qu’émet cet instrument de musique est délicat et profond et sa manipulation exige une grande maîtrise.

Le balafon

Le xylophone africain encore appelé balafon est un instrument à percussion issu de l’Afrique occidentale. Il se joue avec des baguettes appelées mailloches. Le balafon est constitué spécifiquement d’un cadre en bois sur lequel sont disposées des lames de la même matière.

balafon

En outre, on observe une corde qui vient fixer les lames entre elles. Ensuite sous le cadre, on trouve des calebasses qui servent de résonance.

Notez qu’en pays malinké, le balafon vient de « bala » qui veut dire « ’instrument »’ et « fon » qui signifie « ’sonne »’. Cet instrument revendique sa naissance dans le royaume de Sosso aux environs du XIIe siècle entre la Guinée et le Mali. Par ailleurs, seuls les griots qui font partie de la caste des musiciens-conteurs et gardiens de la tradition orale des grandes familles ont le droit de jouer du balafon.